Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Eclosions Asynchrones

Les Eclosions Asynchrones

Auto-édition, romans, poésie, spiritualité

Articles avec #poemes catégorie

Publié le par P.S.
Publié dans : #Poèmes
"Ghost", soldat-gamer pendant l'opération Serval, Mali, janvier 2013 © Youssouf Sanogo (AFP)

"Ghost", soldat-gamer pendant l'opération Serval, Mali, janvier 2013 © Youssouf Sanogo (AFP)

Niveau 1: Alerte
Une caméra zénithale en orbite géostationnaire
Observe des empreintes vitales pixellisées,
Mouvantes sur un plasma en haute définition.
L'efficacité omnisciente des super-calculateurs
Repère une activité non conforme, et cherche à la qualifier.

Niveau 2: Renseignements
Alors, des essaims de drones envahissent le ciel,
Nuées inquisitrices et bourdonnantes
De frelons de métal aux yeux pilotés à distance.
Partout ils se faufilent, reniflent le théâtre
Pour dénicher une faille où s'infilter.
Leurs mandibules gourmandes cliquètent et informent le nid.

La non conformité est réévaluée en menace :
Les empreintes vitales doivent être supprimées.

Niveau 3: En l'air
La zone est reconnue, c'est le temps des chasseurs
Dont les meutes décollent à la verticale.

" ... Guidées par laser,
Nos frappes sont chirurgicales. 
Les dommages collatéraux
Sont donc réduits au minimum,
Et pour ainsi dire impossibles... "

Dit, sur le pont du porte-avion,
un porte-parole souriant
Devant un parterre extatique
D'envoyés spéciaux qui frétillent.

Les carlingues d'argent brillent dans les lueurs de l'aube.
Leurs cris à réaction déchiquètent l'azur,
Strié de traînées de condensation qui s'étirent en spirales ascendantes.

Le quadrant est vectorisé
Par triangulation des satellites
Et les objectifs verrouillés.

Les rapaces cracheurs de foudre
Soulagent leurs fientes en grappes
Qui vitrifient murs et ruelles.

Sous les décombres de torchis,
Coulent des flots épais et sombres
Signant une vendange faste.

Les médailles se congratulent
Au poste de commandement,
Où clignotent les voyants verts
De la victoire et de la liesse.

Niveau 4: Au sol
Là-haut, pourtant, l'oeil en orbite
n'est pas encore satisfait.
Il faut nettoyer maison par maison car cela bouge encore. 

Des fantassins cybernétiques sont lâchés au milieu des ruines.
Les exo-squelettes articulés,
rendus furtifs à l'infra-rouge,
Projettent des rayons perforateurs contre les blindages de titane.
Des rafales de balles traçantes éclaboussent la nuit
En impacts incandescents dont les béances fumantes
S'alignent, se croisent, se rejoignent vers une silhouette qui s'évapore.
Point de fuite.

Une à une, les empreintes vitales s'effacent des écrans de contrôle.

 


" Ils rigoleront moins avec ça dans la gueule...
- Tu peux arrêter avec ta console ? Ça me saoûle ton truc !
- Encore deux minutes, maman, je finis juste le niveau... "

 

 

Voir les commentaires

Publié le par P.S.
Publié dans : #Poèmes, #ipagination
"Ma Française", texte d'après une illustration de Sophie Lambda

Voir les commentaires

Publié le par Les Eclosions Asynchrones
Publié dans : #Poèmes
Mont Saint-Michel - http://www.geo.fr

Mont Saint-Michel - http://www.geo.fr

 

De vastes monuments de brume
Pavés de vide et de néant,
Des esplanades de géant
Criblées par des trous d'amertume,

Des échafaudages de songes 
Plongeant dans des fanges d'absence,
Et des murailles de mensonges
Effacées dans l'impermanence,

Des panthéons énigmatiques
A d'idolâtres présomptions,
Quelques mirages fantastiques
Tissés de trames d'illusions,

Des cathédrales de poussière, 
De regrets, de jeux d'artifice,
Le doute d'un soupçon d'indice
Qui se dissipe à la lumière, 

Un peu de vent pour toute loi,
Un courant d'air pour toute foi,
Une ombre vague, une chimère,
Tel est notre empire, mon frère... 

 

Voir les commentaires

Publié le par Les Eclosions Asynchrones
Publié dans : #Poèmes
crédit image : http://frenchinaustralia.com

crédit image : http://frenchinaustralia.com

 

Nous sommes les enfants du rêve,
Le peuple libre,
Les hommes debout.

Nous sommes les avaleurs de landes,
Les traceurs de chemins, 
Les nommeurs d'étoiles.
 
Ce matin encore,
Nous avons entendu l'appel,
Et nous sommes repartis.

Nous marchons depuis des mois.
Depuis des siècles,
Depuis toujours.
Notre colonne est si longue dans la plaine...
Elle ondule à l'infini, chatoyante et joyeuse !
D'où je suis, je ne peux voir les premiers,
Je ne peux voir les derniers !

Dans nos bagages,
Les cendres de nos ancêtres 
Qui ensemenceront de prochains royaumes;
Et la dernière braise du grand feu d'hier,
Que nous rallumerons pour chanter ce soir.

Nous avons laissé loin derrière nous,
Au-delà de l'horizon,
Au sommet des montagnes du premier jour,
Des souvenirs millénaires
Dans des lits de neiges éternelles.

De ces maisons-racines,
De ces terres oubliées,
Nous gardons des légendes
Que les sages-mémoires nous content à la veillée :

La création du monde;

Comment le rêve nous engendra;

Comment la terre et le ciel nous furent donnés
Pour connaître la beauté;

Comment les étoiles solitaires
Nous soufflèrent le nom des choses
Pour que nous jouions avec elles;

Comment notre frère le Soleil nous donna la flamme;

Comment notre soeur la Lune arrondit le ventre de nos femmes;

Comment le vent et la mer nous enseignèrent la musique;

Comment, chaque nuit, nous devons chanter pour empêcher le monde de tomber,
Pour qu'il y ait encore un autre jour,
Un nouveau chemin à découvrir.

Nous sommes les enfants du rêve,
Le peuple libre,
Les hommes debouts...

 

Voir les commentaires

Publié le par P.S.
Publié dans : #Poèmes, #ipagination

Voir les commentaires

Publié le par P.S.
Publié dans : #Poèmes, #ipagination

Voir les commentaires

Publié le par P.S.
Publié dans : #Poèmes

Voir les commentaires

Publié le par EclosionsAsynchrones
Publié dans : #Poèmes

Voir les commentaires

Publié le par EclosionsAsynchrones
Publié dans : #Poèmes

Voir les commentaires

Publié le par EclosionsAsynchrones
Publié dans : #Poèmes

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 > >>